top of page
Tin Wall

Kelly StruthersMontford

Enquêteur

À propos

Kelly Struthers Montford est professeure adjointe au département de criminologie de l'Université métropolitaine de Toronto. Ses recherches examinent la captivité, le pouvoir et l’ontologie politique dans les lieux carcéraux. Avant de rejoindre TMU, le Dr Struthers Montford était professeur menant à la permanence à l'Université de la Colombie-Britannique Okanagan. De 2016 à 2019, elle a été boursière postdoctorale en punition, droit et théorie sociale au Centre de criminologie et de théorie sociale. Études sociojuridiques à l'Université de Toronto, où ses travaux comprenaient des affaires de libertés civiles liées à l'isolement cellulaire au Canada, des projets de recherche examinant les liens entre les appréhensions des services de protection de l'enfance et la criminalisation des femmes autochtones, le projet de transparence dans les prisons financé par le CRSH et divers travaux sur l'évaluation des risques. , le sexe et la race. Elle a auparavant travaillé comme conseillère principale auprès de l'expert indépendant sur les droits de la personne et les services correctionnels pour la province de l'Ontario, a été témoin expert dans le cadre duquel elle a mobilisé des données du PTP et est actuellement consultante pour la Commission canadienne des droits de la personne sur la relation entre la sécurité classification,  sexe et race. Elle est co-éditrice de Colonialism and Animality (Routledge 2020) et Disability and Animality (Routledge 2020), et Building Abolition: Decarceration and Social Justice (Routledge 2021). Son travail a également été publié dans Aggression and Violent Behavior, le Journal of Food Law and Policy, Radical Philosophy Review, la New Criminal Law Review, philoSOPHIA: A Journal of Continental Feminism, la Revue canadienne des femmes et du droit, sociétés et le PhaenEx Journal of Existential and Phenomenological Theory and Culture, ainsi que dans diverses collections éditées.

bottom of page